emballage agrochemique designe
14/10/2020 Corporative news

INNOVATION DANS L’EMBALLAGE AGROCHIMIQUE

Les produits agrochimiques sont devenus essentiels pour l’agriculture, nécessaires pour protéger les cultures contre les ravageurs et les maladies

Les propositions législatives de ces dernières années, qui ont limité l’utilisation de certains produits agrochimiques, ont contraint les entreprises du secteur à se renouveler progressivement pour développer des nouvelles formulations, et à la foi, pour trouver des nouveaux emballages pour elles.

Le défi, en combinant l’agrochimie avec des emballages sûrs et résistants, a créé la nécessité de trouver des nouvelles solutions pour l’emballage agrochimique par les entreprises du secteur. Ces emballages ont évolué jusqu’à ce jour pour résoudre les principaux problèmes pratiques, physiques et environnementaux des emballages agrochimiques traditionnels.

POURQUOI L’INNOVATION EST-ELLE NÉCESSAIRE DANS DES EMBALLAGES AGROCHIMIQUES ?

L’emballage agrochimique fait face chaque jour à un certain nombre de problèmes qui ont forcé les entreprises du secteur des plastiques à innover dans ce domaine. Ces problèmes relatifs, à la fois, à l’impact de l’agrochimie sur l’environnement, ainsi que les réactions qui se produisent à partir de l’interaction entre les formulations de produits agrochimiques et leur emballage.

Mais ce ne sont pas seulement les réactions avec les produits agrochimiques qui affectent l’emballage, des facteurs tels que l’altitude, la pression, les changements de température ou des erreurs dans les processus de remplissage peuvent également provoquer l’effondrement ou la déformation.

emballage agrochemique

Les emballages mono-couches fabriqués à partir du PEHD offrent une protection adéquate à l’humidité et aux conditions météorologiques en général pour les biostimulants et les engrais organiques, mais n’ont pas une résistance suffisante aux gaz générés par les formulations les plus agressives de pesticides et d’insecticides, même en utilisant des poids élevés. D’autre part, l’utilisation de PET dans les emballages du secteur est offerte comme matériau de deuxième niveau parce qu’elle n’offre pas de garanties suffisantes pour maintenir l’emballage intact tout au long de son cycle de vie en contenant des produits de toxicité élevée. Il faut travailler aussi sur la conception du comportement mécanique pour soutenir la résistance du matériau d’emballage.

À cet égard, le consommateur final du produit emballé a beaucoup à dire. Les consommateurs finaux eux-mêmes peuvent éviter une marque et en choisir une autre en raison de la mauvaise utilisabilité de l’emballage ou de l’expérience avec des emballages altérés ou minables, dont les caractéristiques conduisent le consommateur final à croire que le produit intérieur agrochimique a été manipulé.

Bien que l’emballage par barrière soit le plus approprié et le plus compatible avec les gaz générés par les produits agrochimiques à l’intérieur d’eux, tous ne sont pas appropriés dans le contexte de l’économie circulaire qui décrive la stratégie de l’UE en matière de plastiques. Certains emballages multicouches peuvent présenter des difficultés dans le processus de laminage, des problèmes de recyclage ou tout simplement un coût si élevé qu’ils rendent leur utilisation inapplicable.

TENDANCES ET INNOVATION DANS L’EMBALLAGE EN PLASTIQUE

Les problèmes posés par des emballages agrochimiques qui ont été utilisés jusqu’à présent ont conduit les entreprises du secteur à évoluer et à proposer de nouvelles solutions. L’une de ces solutions sont les différents types d’emballages de barrière, comme mentionné ci-dessus.

EMBALLAGE AGROCHIMIQUE le meilleur contenant en plastique

Pour s’assurer qu’un récipient résiste à toutes les conditions auxquelles il est exposé (humidité, gaz, pression, etc.), les conteneurs de barrière avec des structures multicouches, fabriqués par coextrusion soufflée, ont des matériaux qui, combinés avec les autres couches, fournissent des propriétés de barrière. Ces matériaux offrent une résistance aux produits chimiques agressifs, l’étanchéité des solvants, une résistance à la température élevée et une protection contre les rayons ultraviolets et la perméation de la vapeur et de l’oxygène, empêchant ainsi la détérioration ou l’incidence des produits agrochimiques qu’ils contiennent.

Mais chez ALCION, nous allons plus loin dans notre trajectoire innovante en pariant sur la durabilité. Nous avons mis en œuvre la technologie la plus innovante de toutes les technologies actuellement disponibles, la fluoration par plasma, la réalisation d’emballages barrière plus sûrs et plus durables. La fluoration plasmatique améliore le processus de fluoration directe, déjà utilisé depuis des décennies dans l’industrie.

La technologie de coextrusion soufflée développée dans ALCION permet de créer un conteneur multicouche dans lequel, l’une des couches a des propriétés de barrière. La fluoration par  plasma est capable de convertir un récipient PEHD avec une seule couche en un récipient aux propriétés de barrière, en utilisant le plasma pour accélérer le processus de revêtement de la surface d’un récipient.

En plus, cette nouvelle technologie de Fluoration par plasma résout également l’un des principaux problèmes de l’emballage agrochimique aujourd’hui : la durabilité.

La technologie de fluoration par plasma brise les normes actuelles d’emballage agrochimique, en étant respectueuse de l’environnement tout au long du processus de création d’emballage.

Chez ALCION PACKAGING SOLUTIONS, la qualité, la sécurité et la durabilité sont les clés du développement du secteur de l’emballage agrochimique d’une manière engagée envers nos clients et l’avenir. Grâce à l’évolution de ces nouvelles technologies, nous avons pu répondre aux principales lacunes de l’emballage agrochimique traditionnel, sans être indifférents aux problèmes environnementaux d’aujourd’hui.

Compartir